Articles de Seine-et-Marne

Maud on t'aime

Article sur Maud Fontenoy paru dans VV n°32

AccueilArticles et reportages de Seine-et-MarneDétail
Un article de Nicolas Maillard publié le 28/04/2005 à 17:13
 

Festi-Ciné MeauxLa Ronde à Vélo36e édition des Journées Européennes du PatrimoineCuriosez-Vous ! Les journées du patrimoine d'Act'artLe Cinéma A DU COEURRando des 3 châteaux 2019CULBUTO. Présenté par La Ferme du BuissonLES NUITS DES ÉTOILESBouge T vacancesEmmenez-moi... Festival du Patrimoine !Boost T vacancesLa Fête du CinémaRANDO des 3 Châteaux : les mystères de l'OurcqFoire Internationale aux Fromages et aux VinsTOUS AU COMPOST !JEMA 2019Semaine de l'industrieJournée Mondiale des Zones Humides

« Spectacle Son et Lumière à Provins2e Fête gallo-romaine de Châteaubleau »
Vous devriez partager cet article avec vos amis en cliquant

Premier d'une série, cet article sur Maud Fontenoy, réalisé avant son départ pour la traversée du Pacifique est paru dans le numéro de printemps 2005 de Voisins Voisines.

Pour qu'un projet devienne réalité, il faut d'abord l'avoir rêvé. Et Maud l'a rêvée. Où, quand, pourquoi ? Mystère mais, son enfance y est peut-être pour quelque chose. Sept jours après sa naissance, la petite Maud embarque sur la goélette familiale et traverse pour la première fois l'Atlantique à la voile. Puis, basée aux Antilles, elle passe les quinze premières années de sa vie à naviguer en mer dans l'insouciance la plus totale avec ses parents, Marc et Chantal, et ses deux frères. Des jours merveilleux rythmés par les baignades, la pêche sous-marine, tout en suivant sa scolarité (réussie haut la main) par correspondance. Déjà, une belle force de caractère !

 

Maud Fontenoy, la première femme à avoir traversé l'Atlantique nord à la rame en 2003, vient de repartir pour un nouveau défi, le Pacifique. Portrait d'une battante et confidences de "fille" juste avant son départ de Calao à Lima.

Maud, tu le sais bien. Tu vas galérer 5 mois à ramer dans le Pacifique. Ce qu'on veut te dire à notre manière, c'est qu'on t'aime. Tout simplement.
Oui, on t'aime. Parce que par tes exploits nous stimulent à aller jusqu'au bout de nos passions.
On t'aime, parce que tu fais partager ton expérience à plein de gamins d'écoles à Meaux. Parce qu'en suivant ton périple, ils vont apprendre littérature, géographie, histoire, physique, langues, technologie et informatique avec un autre regard.
On t'aime parce que face à ce que tu endures, toute seule en plein océan, nos petits tracas quotidiens deviennent broutilles.
On t'aime parce qu'aucune femme au monde n'a jamais fait ce que, toi, tu oses. Téméraire comme un mec, mais féminine jusqu'à te raser les jambes en pleine mer.
On t'aime parce que tu nous as transmis le goût de l'effort et de la persévérance.
Merci pour cette belle leçon de vie qu'on aimerait imiter. Et tant mieux si on nous traite de vilaines copieuses. Ça voudra dire que, nous aussi, on est allée au bout de nos rêves !

Annette Knapen

4300 milles nautiques (8000 km) en ligne droite, entre le Pérou et la Polynésie française. Seul Gérard d'Aboville, ami et parrain de sa première aventure, a été le premier à avoir cru en Maud

Gérard d'Aboville et Maude FontenoyA 26 ans, Maud a vaincu l’Atlantique Nord en 117 jours, de Saint-Pierre-et-Miquelon à La Corogne (Espagne). Aujourd’hui, la jeune Meltoise s’attaque à la première tentative féminine du Pacifique à la rame.Un trajet déjà couvert par l’expédition du Kon-Tiki (du 27 avril au 30 juillet 1947), mais le bateau de papyrus de Thor Heyerdahl et ses cinq hommes d’équipage n’a strictement rien à voir avec Océor. L'embarcation de Maud ressemble plus à un gros poisson rouge et c’est bien une propulsion humaine qui permettra de relier cette fois la côte ouest de l’Amérique latine à la Polynésie.

Double distance, double dangers par rapport à sa toute précédente expérience.Dans l’Atlantique, elle avait essuyé des tempêtes infernales, subit des chavirages à répétition, évité nombre de cargos, pleuré de douleur et de désespoir. Cette fois, dans l’immensité du Pacifique, c’est l’inconnu le plus total. Elle sait qu’elle qu’il y a des risque de cyclone, qu’elle va rencontrer des requins bien plus grands que son bateau, mais qu’importe, elle est blindée. Maud a cette force de caractère, ce virus du dépassement de soi tout en gardant les pieds sur terre. Elle connaît les risques et les difficultés d’un tel défi. Elle a préparé minutieusement son trajet, suivi les conseils techniques de Gérard d’Aboville, amélioré et renforcé Océor pour qu’il soit encore plus résistant,avalé des kilomètres de distance dans sa chambre sur un rameur d’appartement pour être au top de sa forme.

Maud Fontenoy et Patrick Poivre d'Arvor

Un exploit sportif, certes mais pas seulement. C’est tout un concept humain. Des muscles, elle en a, des biceps d’aciers aussi, mais, ce ne sont pas tant les muscles qui la font avancer,c’est son mental de battante. Car il faut un sacré moral pour vaincre la peur, la fatigue, les nuits sans dormir, la douleur physique ajoutée à la monotonie de tous les jours. C’est long cinq mois. La tête travaille au moins autant que les bras, sinon plus.

Pour tenir, on l’imagine fredonner la chanson de Tracy Chapman qu’elle avait écoutée le jour où elle avait pris la décision de se lancer dans l’Atlantique,penser à sa famille qui l’attend, à son papa qu’elle étreindra à l’arrivée, à la flopée d’enfants qu’elle rêve d’avoir...

Qu’est-ce qui la fait ramer ? Ce sentiment de liberté et d’accomplissement personnel fabuleux, intense et grisant, nous confiera t-elle juste avant le départ. De cette aventure humaine, sans précédent, on retiendra aussi sa volonté d’y associer tout un programme pédagogique en partenariat avec des dizaines de classes de Meaux et de Papeete.Ces enfants de CM1 et CM2 suivront l’aventure sur les bancs de l’école avec des matières liées à la mer,la navigation mais aussi à la géographie,la littérature et l’histoire. Autrement plus motivant que de potasser son Besherelle !

En contact permanent avec son PC course, Maud fait le point avec son équipe technique, indique sa position, fait part des problèmes rencontrés. Les seuls moments où elle peut communiquer avec la terre et les humains

Maud FontenoyAlors que Maud, rame en solo, toute son équipe s’active sur la terre. Au PC course, installé et ouvert à tous, à l’Hôtel de Ville de Meaux, amis,techniciens, enfants et sponsors viennent aux nouvelles fraîches.
En cliquant sur son site www.maudfontenoy.com, on peut suivre ses faits et gestes depuis qu’elle estpartie, admirer les humoristiques dessins de Na «croqués» au fil de l’inspiration. Un pro de la BD habitué aux projets insensés comme celui de son ami cycliste parti faire le tour du monde en vélo pendant un an.Et pendant ce temps là, Maud, rame toujours plus loin, trouve la force de continuer pour aller au bout.
Comme le dit son sponsor, Claude Cosquer, directeur général de Burton « Le pacifique à mains nues, par son humilité, nous rappellera qu’avant l’outil, c’est la main de l’artisan qui agit. Chaque jour, coup de rame après coup de rame, avec Maud nous saurons bâtir notre projet d’entreprise et réaliser son rêve... »

    Confidences avant le départ

    Pimpante et toujours tirée à quatre épingle dans sa vie en ville, Maud a ce petit "supplément d'être" qui la rend naturellement glamour. Pour VV elle est passée aux aveux.

    • Fidèle à mon parfum : Depuis l'âge de 20 ans, je porte Aqua Allegoria Pampelune de Guerlain.
    • Ma tenue préférée : En tailleur-jupe, noir et rouge, de chez Burton perchée sur des talons.
    • J'assume ma lingerie : En dessous sexy et raffinés de la ligne Aubade.
    • J'adore le maquillage :  Les fards Chanel pour les yeux, le mascara Lancôme qui fait cils kilométriques, et les rouges à lèvres Bourjois pour le peps des couleurs. 
    • Mes produits cultes : La Crème Protection Extrême d'Avène  indice 50 et la Xerand de La Roche Posay pour mes bobos aux mains, deux produits conseillés par ma maman phramacienne.
    • Je craque : Pour le chocolat ! J'embarque quelques tablettes pour la traversée.
Textes et photos sont issus du magazine Voisins Voisines de Seine et Marne n°32 et ne sont pas libre de droits.

Egalement à consulter :

Source de l'article :
http://www.atome77.com [Portail de Seine-et-Marne]
Tous droits réservés ABSOLUTE Web
Reproduction interdite sans autorisation
Vous devriez partager cet article avec vos amis en cliquant

À lire également


Commune concernée par cet article

Meaux

Cet article vous intéresse ?

Vous pouvez le proposer sur votre site en copiant le code suivant et en le collant dans le code source de votre site. Vous pouvez également proposer les derniers articles publiés depuis notre Flux RSS.


Balad'Pass 77, loisirs de plein air, nature
13.07 : bonjour Possédant la carte Pass77 j'aurais souhaiter acheter 4 tickets…
Préfecture et sous-préfectures de Seine-et-Marne
23.11 : Bonjour je suis mariée depuis le 1 juillet 2017 à chelles , j'ai…
Préfecture et sous-préfectures de Seine-et-Marne
22.11 : Bonjour je viens de déménager de Paris à Montereau 77130 à quelle…
Préfecture et sous-préfectures de Seine-et-Marne
11.10 : Bonjour; Je tins a vous informer que je suis un nouveau étudiant…
Le Centre Sportif d'Equitation Militaire, Fontainebleau
14.09 : bonjour, je voudrais savoir, Si je pourrais faire mon stage de 3eme la bas…
#cinema ademe agriculteurs agriculture agriculture biologique amour amoureuse amoureux animations animaux art artisan artisanat artistes association associations atelier balade balade du goût bénévoles blandy lès tours brie brie de meaux brie de melun cadeaux cavaliers chambre d'agriculture chambre d'agriculture de seine-et-marne champs de saveur chanteurs château chessy cheval chevaux chiens chocolat chocolatier cinéma cirque collecte communes concerts concours conférence conseil général conseil général de seine-et-marne costumes coulommiers cuisine culture danse déchets développement durable disney village disneyland disneyland paris divertissement eau éclairage écologie élections énergie enfants entreprises environnement espace saint jean étoiles expositions fermes festival festival de musique fête fête des amoureux fête du cinéma feux d'artifice films fnac val d'europe foire foire de meaux fontainebleau fromages fruits gastronomie gaumont disney village groupe inauguration interview jardins jean-françois copé jeunes jeunesse ladylike dragons lagny-sur-marne légumes livre loisir lycéens maincy malade maladie manifestation marché marché de noël marne marne et gondoire marne la vallée meaux melun métiers ministre montereau-fault-yonne moulin musée musées musées départementaux de seine-et-marne musiciens musique muzik'elles nanteuil-lès-meaux nature nicolas fouquet noël nuit oeuvres office de tourisme de marne et gondoire parc culturel de rentilly partis patinoires patrimoine politique producteurs produits du terroir produits fermiers produits gastronomiques produits laitiers provins randonnées recette régionales restaurants restauration saint-valentin savigny le temple scrutin seine et marne tourisme seine-et-marne seine-et-marne environnement serris soirée solidarité spectacles sport sportifs terroir théâtre tourisme tourisme77 vaux-le-vicomte vélo vincent eblé vins visites vote


  Recherche avancée

La Seine-et-Marne à portée de clic...

Inscrivez-vous gratuitement
 
ajouter supprimer
Voir les précédentes lettres
°C
Rss Atome77
CONTACT » Contactez Atome77
NOTRE RÉSEAU » Cpa77, cartes postales anciennes
» ABSOLUTE Web, création de sites
» Visite-Virtuelle.net, vues 360°
» Un Potager Bio.fr, cultivez vos légumes
NOS PARTENAIRES » iledefrance.org
» francesurf.net
» Qype : Guide Restaurant Paris
» Autres partenaires
AUTRES SERVICES » Cinémas en Seine-et-Marne
» Horoscope
» Trafic routier en Ile-de-France
» Programme TV
» LotoLien externe
» PMULien externe
STATISTIQUES
» Compteur de visiteurs temps réel