Articles de Seine-et-Marne

Cathédrale de Meaux

3 siècles de construction

AccueilArticles et reportages de Seine-et-MarneDétail
Un article de Nicolas Maillard publié le 18/04/2004 à 15:18
 

36e édition des Journées Européennes du PatrimoineCuriosez-Vous ! Les journées du patrimoine d'Act'artLe Cinéma A DU COEURRando des 3 châteaux 2019CULBUTO. Présenté par La Ferme du BuissonLES NUITS DES ÉTOILESBouge T vacancesEmmenez-moi... Festival du Patrimoine !Boost T vacancesLa Fête du CinémaRANDO des 3 Châteaux : les mystères de l'OurcqFoire Internationale aux Fromages et aux VinsTOUS AU COMPOST !JEMA 2019Semaine de l'industrieJournée Mondiale des Zones HumidesFestival Frisson BaroqueNuit de la lecture

« Fabrication des Fromages de la BrieRecettes au Brie de Meaux »
Vous devriez partager cet article avec vos amis en cliquant

Cathédrale de MeauxLa construction de la cathédrale gothique de Meaux, commencée vers 1180, ne s'achève qu'en 1530-1540. Cette très longue durée (plus de 3 siècles) a laissé une grande diversité de styles architecturaux. Entre le début des travaux et leur fin, l'art gothique en France avait traversé plusieurs phases qui avaient laissé, à chaque fois, des traces tangibles dans l'édifice. Les travaux de restauration du XIXème siècle, loin d'avoir effacé ces traces, les ont dans l'ensemble conservées pour notre plus grand bonheur. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la grande diversité des formes et des styles n'a pas porté atteinte aux qualités esthétiques de la cathédrale de Meaux, en fait les différents architectes qui se succédèrent depuis le XIIIème siècle surent créer une étonnante harmonie d'ensemble qui constitue l'originalité première de ce monument, en comparaison avec d'autres édifices plutôt remarqués par leur unité stylistique.

Cathédrale de MeauxL'extérieur de la cathédrale a fait l'objet de très importantes restaurations au siècle dernier, car les dommages du temps avaient érodé la pierre de Varreddes, utilisée dans la construction de l'édifice. La façade occidentale présente trois portails monumentaux. Celui du milieu, comme dans un grand nombre de cathédrales gothiques, est consacré au Jugement dernier. Son tympan représente la résurrection des morts et la figuration du paradis et de l'Enfer Les tympans des deux autres portails représentent, à gauche, la vie de saint Jean-Baptiste, et à droite, celle de la Vierge. Seule la tour nord de la cathédrale a été entièrement achevée vers 1540. Du côté sud, de l'autre côté de la grande rosace flamboyante du XVème siècle, une tour en bois avait été construite pour abriter provisoirement les cloches de la cathédrale. Elle est devenue une tour définitive que la postérité a désignée du nom de tour noire. Les entrées de la façade occidentale de la cathédrale sont habituellement fermées au public, les visiteurs doivent donc se rendre sur les côtés de l'édifice pour accéder à l'intérieur.

Côté sud, face à la rue commerçante, se trouve le portail Saint Étienne, appelé également portail des Merciers. Son tympan, gravement endommagé, représente la vie du saint. Par ce portail les visiteurs accèdent directement à la croisée du transept.
Côté nord, dans la cour de la Cité épiscopale, un autre portail du transept est également dédié à saint Etienne, mais reste fermé. II faut avancer encore de quelques mètres, en direction du Vieux-Chapitre, pour trouver la porte qui s'ouvre sur le déambulatoire du chœur de la cathédrale.

Cathédrale de MeauxLa caractéristique la plus surprenante, lorsque l'on pénètre dans la cathédrale, est la hauteur des voûtes dans les collatéraux qui atteignent la moitié de celle de la nef principale (31,5 mètres à la croisée du transept). Cela donne à l'espace intérieur de l'édifice une empreinte que l'on ne trouve dans aucune autre cathédrale. La lumière, en effet, pénètre profondément au coeur de l'édifice et met en valeur la teinte chaude et chatoyante de la pierre de Varreddes, utilisée dans la construction.

Le chœur de la cathédrale fixe, le premier, le regard du visiteur. 11 ne s'agit pas du chœur primitif de la cathédrale gothique, car à peine 50 ans après le début des travaux, il fallut procéder à une première restauration. Les fondations avaient été mal faites et le chœur primitif, doté de tribunes trop lourdes, s'affaissait dangereusement. Le chœur actuel, qui est un magnifique exemple de gothique rayonnant, a donc été érigé entre 1250 et 1275, par un architecte dont le nom nous est parvenu : Gautier de Varrinfrov. II s'inspire d'un style alors en vogue dans les chantiers parisiens.

Les revers du transept constituent un autre élément remarquable de l'édifice, véritables broderies de pierres, richement décorés. Ils sont partiellement inspirés par Notre-Dame de Paris, mais leur décor est ici encore plus recherché.

Cathédrale de MeauxL'intérieur de la cathédrale est assez, dépouillé. Les fenêtres hautes et celles des bas-côtés présentent peu de vitraux colorés. Seule la fenêtre centrale du sanctuaire offre un vitrail du XIVème siècle, représentant les scènes de martyre de saint Etienne et de saint Denis. Dans le chœur tue la cathédrale, le visiteur peut apercevoir, derrière les grilles en fer forgé, la dalle funéraire de Jacques-Bénigne Bossuet, la plus éminente personnalité de l'histoire de Meaux, évêque de 1682 à 1704. Les Meldois ont à plusieurs reprises honoré la mémoire de celui que la postérité a surnommé l'Aigle de Meaux. Deux statues commémoratives représentent Bossuet dans la cathédrale. II est une fois assis sur sa chaire épiscopale et une autre fois debout, dans une attitude d'oraison, avec autour de lui des personnages sur lesquels il avait exercé une influence déterminante : le Datuphin, Turenne, Louise de la Vallière et Henriette d'Angleterre.

Une autre pierre funéraire remarquable est adossée au mur d'une chapelle du bas-côté sud de la nef, elle représente le bourgeois Jean Rose et son épouse. Mort en 1364, Jean Rose avait fondé un hôpital destiné à accueillir des voyageurs pauvres et des orphelins. Reconnu comme bienfaiteur de la cité, il a laissé son nom dans la mémoire collective meldoise.

A l'extrémité occidentale de la nef enfin, les visiteurs peuvent admirer l'orgue de la cathédrale, construit en 1627 par Valéran de Héman, le plus habile facteur d'orgues de son temps. Source de l'article : Guide Touristique de Meaux
Crédit photos : © Nicolas Maillard - Toute reproduction interdite
Source de l'article :
http://www.atome77.com [Portail de Seine-et-Marne]
Tous droits réservés ABSOLUTE Web
Reproduction interdite sans autorisation
Vous devriez partager cet article avec vos amis en cliquant

À lire également


Commune concernée par cet article

Meaux

Cet article vous intéresse ?

Vous pouvez le proposer sur votre site en copiant le code suivant et en le collant dans le code source de votre site. Vous pouvez également proposer les derniers articles publiés depuis notre Flux RSS.


Balad'Pass 77, loisirs de plein air, nature
13.07 : bonjour Possédant la carte Pass77 j'aurais souhaiter acheter 4 tickets…
Préfecture et sous-préfectures de Seine-et-Marne
23.11 : Bonjour je suis mariée depuis le 1 juillet 2017 à chelles , j'ai…
Préfecture et sous-préfectures de Seine-et-Marne
22.11 : Bonjour je viens de déménager de Paris à Montereau 77130 à quelle…
Préfecture et sous-préfectures de Seine-et-Marne
11.10 : Bonjour; Je tins a vous informer que je suis un nouveau étudiant…
Le Centre Sportif d'Equitation Militaire, Fontainebleau
14.09 : bonjour, je voudrais savoir, Si je pourrais faire mon stage de 3eme la bas…
#cinema ademe agriculteurs agriculture agriculture biologique amour amoureuse amoureux animations animaux art artisan artisanat artistes association associations atelier balade balade du goût bénévoles blandy lès tours brie brie de meaux brie de melun cadeaux cavaliers chambre d'agriculture chambre d'agriculture de seine-et-marne champs de saveur chanteurs château chessy cheval chevaux chiens chocolat chocolatier cinéma cirque collecte communes concerts concours conférence conseil général conseil général de seine-et-marne costumes coulommiers cuisine culture danse déchets développement durable disney village disneyland disneyland paris divertissement eau éclairage écologie élections énergie enfants entreprises environnement espace saint jean étoiles expositions fermes festival festival de musique fête fête des amoureux fête du cinéma feux d'artifice films fnac val d'europe foire foire de meaux fontainebleau fromages fruits gastronomie gaumont disney village groupe inauguration interview jardins jean-françois copé jeunes jeunesse ladylike dragons lagny-sur-marne légumes livre loisir lycéens maincy malade maladie manifestation marché marché de noël marne marne et gondoire marne la vallée meaux melun métiers ministre montereau-fault-yonne moulin musée musées musées départementaux de seine-et-marne musiciens musique muzik'elles nanteuil-lès-meaux nature nicolas fouquet noël nuit oeuvres office de tourisme de marne et gondoire parc culturel de rentilly partis patinoires patrimoine politique producteurs produits du terroir produits fermiers produits gastronomiques produits laitiers provins randonnées recette régionales restaurants restauration saint-valentin savigny le temple scrutin seine et marne tourisme seine-et-marne seine-et-marne environnement serris soirée solidarité spectacles sport sportifs terroir théâtre tourisme tourisme77 vaux-le-vicomte vélo vincent eblé vins visites vote


  Recherche avancée

La Seine-et-Marne à portée de clic...

Inscrivez-vous gratuitement
 
ajouter supprimer
Voir les précédentes lettres
°C
Rss Atome77
CONTACT » Contactez Atome77
NOTRE RÉSEAU » Cpa77, cartes postales anciennes
» ABSOLUTE Web, création de sites
» Visite-Virtuelle.net, vues 360°
» Un Potager Bio.fr, cultivez vos légumes
NOS PARTENAIRES » iledefrance.org
» francesurf.net
» Qype : Guide Restaurant Paris
» Autres partenaires
AUTRES SERVICES » Cinémas en Seine-et-Marne
» Horoscope
» Trafic routier en Ile-de-France
» Programme TV
» LotoLien externe
» PMULien externe
STATISTIQUES
» Compteur de visiteurs temps réel