SDRIF 2030- Séance publique du vendredi 1er mars 2013

Le Conseil général approuve mais émet des réserves

AccueilArticles et reportages de Seine-et-MarneDétail
Un article de Communiqué Conseil général de Seine-et-Marne publié le 06/03/2013 à 11:48
 

Festi-Ciné MeauxLa Ronde à Vélo36e édition des Journées Européennes du PatrimoineCuriosez-Vous ! Les journées du patrimoine d'Act'artLe Cinéma A DU COEURRando des 3 châteaux 2019CULBUTO. Présenté par La Ferme du BuissonLES NUITS DES ÉTOILESBouge T vacancesEmmenez-moi... Festival du Patrimoine !Boost T vacancesLa Fête du CinémaRANDO des 3 Châteaux : les mystères de l'OurcqFoire Internationale aux Fromages et aux VinsTOUS AU COMPOST !JEMA 2019Semaine de l'industrieJournée Mondiale des Zones Humides

« Saint-David et Saint-Patrick au Disney VillageJean-Pierre Jeunet invité d'honneur du Festi-ciné Meaux »
Vous devriez partager cet article avec vos amis en cliquant

Conseil général de Seine-et-MarneSéance publique du vendredi 1er mars 2013 - SDRIF 2030
« Le Conseil général donne un avis favorable mais demande une meilleure prise en compte des spécificités seine-et-marnaises »



Le Département approuve le « SDRIF 2030 » mais demande une meilleure prise en compte des spécificités seine-et-marnaises

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Elaboré par la Région Île-de-France, le Schéma Directeur Île-de-France (SDRIF) porte les principales orientations d'aménagement de la région à l'horizon 2030.
Véritable document de planification stratégique, il vise à apporter des réponses concrètes aux problématiques franciliennes de déplacement, de travail, de formation, de logement, d'environnement, de services publics, ou encore d'équipements publics et privés.
A l'occasion de cette séance publique exceptionnelle, l'Assemblée départementale a rendu un avis consultatif sur ce projet. Cette procédure de révision permet au Département de Seine-et-Marne de réaffirmer, sur la base de son projet de territoire, sa volonté de contribuer au dynamisme de la région et de mettre en lumière les grands enjeux d'aménagement et de développement de son territoire.
L'objectif est de proposer et de soutenir les perspectives d'aménagement et de développement qui permettront à la Seine-et-Marne non seulement de se positionner à l'échelle francilienne, mais aussi de promouvoir son propre modèle de développement durable, tirant parti de la métropole sans y être dissous.

SDRIF 2030 - Séance publiqueAu regard d'un schéma d'ensemble satisfaisant, les élus départementaux ont approuvé cette nouvelle version du SDRIF, en émettant toutefois un certain nombre de réserves.

Celle-ci apparait en conformité avec le projet de territoire départemental et les grandes orientations d'aménagement du Conseil général : enjeu de densification et de lutte contre l'étalement urbain, mixité fonctionnelle (équilibre emploi et population), mixité sociale et préservation des espaces naturels.

Cependant, les élus départementaux ont demandé que la situation atypique de la Seine-et-Marne en Ile-de-France soit mieux prise en considération, en particulier le rééquilibrage « logement/emploi ».

I) Un projet de SDRIF en cohérence avec le projet départemental de territoire
Les élus départementaux se félicitent que ce nouveau SDRIF reprenne le socle de celui de 2008 : « assurer un développement équilibré et durable de l'Ile-de-France tout en  préservant les grands équilibres écologiques ». Ce nouveau SDRIF est également plus lisible, et s'affiche en cohérence avec les grandes lignes du projet départemental de Conseil Général de Seine-et-Marneterritoire.

Trois objectifs majeurs proposés dans ce SDRIF sont à saluer :
Contenir la progression urbaine et réinventer les interconnexions urbain/rural
Le « SDRIF 2030 » propose un modèle de développement ambitieux qui s'articule autour de deux objectifs : la lutte contre l'étalement urbain et la densification du coeur métropolitain.
Il propose une vision de développement autour de « pôles gares », lieux stratégiques de raccordement du réseau francilien (RER / métropolitain / transilien) avec les gares d'interconnexion TGV et les futures gares du réseau Grand Paris Express (GPE). Dans cette logique, les possibilités d'extension des bourgs, villages et hameaux (problématique désormais clairement prise en compte dans cette version du SDRIF) sont réduites de 10% à 5%, avec la faculté de mutualiser cette extension à l'échelle des intercommunalités.
• Préserver la « grande ceinture verte » francilienne
Le principe d'une grande ceinture verte autour de l'Ile-de-France, matérialisée par les Parcs Naturels Régionaux, est renforcé. Ainsi, le SDRIF 2013 confère un rôle et des enjeux plus importants aux territoires ruraux de l'Ile-de-France en les intégrant en grande partie, contrairement au SDRIF précédent, aux Territoires d'Intérêt Métropolitain (Zones d'enjeux d'aménagement et de développement spécifiques et sur lesquels réside un intérêt particulier de cohérence de l'action tant locale que régionale).
• Rééquilibrer le développement territorial « Est-Ouest »
Enfin, la Région exprime le souhait d'un développement durable et équilibré de son territoire fondé sur un rééquilibrage de l'emploi au nord et à l'est de son territoire. En effet, cette version du SDRIF défend clairement un rééquilibrage du développement territorial vers les territoires de l'Est francilien avec l'objectif de rompre avec les schémas précédents qui ont créé les emplois à l'Ouest de Paris et les logements à l'Est.1
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
L'Assemblée départementale s'est également félicitée que plusieurs demandes exprimées dans l'analyse départementale transmise le 22 octobre 2012 aient été prises en compte par la Région, à savoir :
- Le prolongement du RER B à Saint-Mard, du RER E à Lagny-sur-Marne et au
Val Bréon (pour 2030)
- La programmation du contournement est de Roissy ;
- La qualification du Val d'Europe en pôle touristique majeur de l'Ile-de-France ;
-------------------------------
1 Le taux d'emploi est un bon indicateur de ces déséquilibres : actuellement, des départements comme Paris et les Hauts-de-Seine comptent plus d'emplois que d'actifs résidents (avec des taux d'emploi respectivement de 1,49 et 1,15). Les autres départements d'Île-de-France, quant à eux, présentent un taux d'emploi compris entre 0,65 et 0,78, ce qui signifie que ces départements comptent plus d'actifs résidents que d'emplois. Cette situation se traduit par des déplacements quotidiens domicile / travail très importants.

- Le contournement de Coulommiers ;
- La mention de la nécessité d'une concertation avec les maires et conseillers généraux de l'agglomération de Melun à propos du contournement de cette même agglomération ;
- La mention du développement des aires de covoiturage et de parcs-relais aux points d'arrêts des lignes de transports collectifs structurantes ; - Et la modification, sur la carte de destination générale des territoires, du tracé du TCSP Sénart-Melun.


2 ) Les spécificités seine-et-marnaises pas assez prises en considération
Pour autant, malgré un schéma d'ensemble satisfaisant, les élus départementaux ont déploré que la situation atypique de la Seine-et-Marne en Ile-de-France ne soit pas assez prise en considération.
En effet, bien que l'ambition d'un rééquilibrage « emploi – logement » entre l'Est et l'Ouest francilien soit désormais inscrite dans ce SDRIF, les objectifs restent trop timides, et surtout peu concrets, au regard de la situation préoccupante du territoire seine-et-marnais.
Pour rappel, entre 1982 et 2009, le département a connu la plus forte croissance démographique de France. Avec une hausse de 10 % de la population entre 1999 et 2009, la Seine-et-Marne possède donc une croissance démographique nettement supérieure à l'Ile-de-France (7,1 %) ainsi qu'à la France métropolitaine (6,7 %). Depuis 1999, la Seine-et-Marne est le seul département qui gagne de la population par le jeu des migrations résidentielles.
Pour autant, le taux d'emploi (0,66 emploi pour un actif) reste le plus faible de France et ce, dans un contexte de perspectives de forte croissance de la population active (la plus importante d'Ile-de-France) dans les années à venir.
Face à ce constat, les élus départementaux demandent la mise en place d'une réelle politique d'aménagement du territoire favorable au rééquilibrage habitat/emploi en Seine-et-Marne afin de mettre en oeuvre concrètement les objectifs affichés dans ce nouveau SDRIF.

Ainsi, pour que le développement équilibré de l'Ile-de-France se concrétise enfin dans les faits, les élus départementaux demandent la modification du ratio d'équilibre habitat / emploi à l'horizon 2030 (« construction de 2 logements pour 1 emploi créé par an » au lieu de « construction de 2,4 logements pour 1 emploi créé par an »).Ce rapport situerait la Seine-et-Marne à un taux d'emploi de 0,71 en 2030, ce qui lui permettrait, a minima, de rattraper son retard sur les autres départements de Petite et de grande couronne tout en conservant malgré tout le taux d'emploi le plus faible d'Ile-de-France.

Autres éléments demandés par les élus départementaux :
- La prise en compte d'orientations concrètes et solides en matière de développement économique de la Seine-et-Marne sur les secteurs stratégiques : déploiement de la fibre optique et des filières numériques, économie sociale et solidaire, éco-construction, tourisme et loisirs, et enfin l'agriculture sous toutes ces facettes : circuits de proximité, biomasse, agro-matériaux (filières chanvre, miscanthus…).
- Une politique d'urbanisation devant préserver les ressources et les espaces naturels et agricoles et assurant une plus juste répartition en Ile-de-France de l'accueil et du traitement des déchets. Ainsi, pour les élus, la Seine-et-Marne ne devra plus accueillir aucun nouveau site de déchets tant que les autres départements n'auront pas participé à cet effort de rééquilibrage.
- Une meilleure prise en compte des impacts du réseau Grand Paris Express sur la Seine-et-Marne. Pour le Conseil général, l'interconnexion du réseau existant de transports en commun avec le réseau du futur GPE2 est indispensable, car il participe à une logique de maillage avec l'ensemble du territoire seine-et-marnais.
De même, la construction de ce futur réseau va générer un développement urbain conséquent sur les 20 ans à venir. La gestion des déblais et remblais produits par ces aménagements est pour le Département une question centrale à traiter dès aujourd'hui.
- L'intégration d'un certain nombre de compléments techniques en termes de déplacements d'infrastructures de transport, de développement économique et d'équipements. Ainsi, le Département souhaite que le projet de TZEN entre Roissy pôle, Mitry-Mory et Claye-Souilly soit inscrit dans ce SDRIF.
-------------------------------
2 Les interconnexions entre le réseau existant et futur réseau automatique du Grand Paris Express demandées : lignes D et R à Vert de Maisons, Lignes P et E à Bry – Villiers – Champigny, lignes P et E à Chelles et K et B à Sevran Livry. Les élus demandent également l'inscription dans ce SDRIF de la future gare interconnexion TGV de Lieusaint dans l'armature seine-et-marnaise de transports collectifs.

Informations pratiques
Conseil général de Seine-et-Marne
Hôtel du Département - 77 010 Melun cedex
Tél.  01 64 14 77 77
http://www.seine-et-marne.fr/

Source de l'article :
http://www.atome77.com [Portail de Seine-et-Marne]
Tous droits réservés ABSOLUTE Web
Reproduction interdite sans autorisation
Vous devriez partager cet article avec vos amis en cliquant

Cet article vous intéresse ?

Vous pouvez le proposer sur votre site en copiant le code suivant et en le collant dans le code source de votre site. Vous pouvez également proposer les derniers articles publiés depuis notre Flux RSS.


Balad'Pass 77, loisirs de plein air, nature
13.07 : bonjour Possédant la carte Pass77 j'aurais souhaiter acheter 4 tickets…
Préfecture et sous-préfectures de Seine-et-Marne
23.11 : Bonjour je suis mariée depuis le 1 juillet 2017 à chelles , j'ai…
Préfecture et sous-préfectures de Seine-et-Marne
22.11 : Bonjour je viens de déménager de Paris à Montereau 77130 à quelle…
Préfecture et sous-préfectures de Seine-et-Marne
11.10 : Bonjour; Je tins a vous informer que je suis un nouveau étudiant…
Le Centre Sportif d'Equitation Militaire, Fontainebleau
14.09 : bonjour, je voudrais savoir, Si je pourrais faire mon stage de 3eme la bas…
#cinema ademe agriculteurs agriculture agriculture biologique amour amoureuse amoureux animations animaux art artisan artisanat artistes association associations atelier balade balade du goût bénévoles blandy lès tours brie brie de meaux brie de melun cadeaux cavaliers chambre d'agriculture chambre d'agriculture de seine-et-marne champs de saveur chanteurs château chessy cheval chevaux chiens chocolat chocolatier cinéma cirque collecte communes concerts concours conférence conseil général conseil général de seine-et-marne costumes coulommiers cuisine culture danse déchets développement durable disney village disneyland disneyland paris divertissement eau éclairage écologie élections énergie enfants entreprises environnement espace saint jean étoiles expositions fermes festival festival de musique fête fête des amoureux fête du cinéma feux d'artifice films fnac val d'europe foire foire de meaux fontainebleau fromages fruits gastronomie gaumont disney village groupe inauguration interview jardins jean-françois copé jeunes jeunesse ladylike dragons lagny-sur-marne légumes livre loisir lycéens maincy malade maladie manifestation marché marché de noël marne marne et gondoire marne la vallée meaux melun métiers ministre montereau-fault-yonne moulin musée musées musées départementaux de seine-et-marne musiciens musique muzik'elles nanteuil-lès-meaux nature nicolas fouquet noël nuit oeuvres office de tourisme de marne et gondoire parc culturel de rentilly partis patinoires patrimoine politique producteurs produits du terroir produits fermiers produits gastronomiques produits laitiers provins randonnées recette régionales restaurants restauration saint-valentin savigny le temple scrutin seine et marne tourisme seine-et-marne seine-et-marne environnement serris soirée solidarité spectacles sport sportifs terroir théâtre tourisme tourisme77 vaux-le-vicomte vélo vincent eblé vins visites vote


  Recherche avancée

La Seine-et-Marne à portée de clic...

Inscrivez-vous gratuitement
 
ajouter supprimer
Voir les précédentes lettres
°C
Rss Atome77
CONTACT » Contactez Atome77
NOTRE RÉSEAU » Cpa77, cartes postales anciennes
» ABSOLUTE Web, création de sites
» Visite-Virtuelle.net, vues 360°
» Un Potager Bio.fr, cultivez vos légumes
NOS PARTENAIRES » iledefrance.org
» francesurf.net
» Qype : Guide Restaurant Paris
» Autres partenaires
AUTRES SERVICES » Cinémas en Seine-et-Marne
» Horoscope
» Trafic routier en Ile-de-France
» Programme TV
» LotoLien externe
» PMULien externe
STATISTIQUES
» Compteur de visiteurs temps réel